Commune d’Emerchicourt - site officiel

Accueil > Elles en ont rêvée, elles l’ont eue : la coupe de France du critérium national (...)

Elles en ont rêvée, elles l’ont eue : la coupe de France du critérium national Ufolep

  • Du 11 au 12 juin 2011
    Juin Du 11 au 12


Est-ce que le sport peut être source de bonheur ? Est-ce que regarder une équipe sur un terrain de volley peut être meilleur que le bon pain ?
La réponse est « oui », un double « oui », un énooorme « oui ».
C’est ce qu’elles nous ont donné, ce qu’elles ont fait. Elles sont allées jusqu’au bout, jusqu’à la victoire, elles se sont battues. Rien n’a pu les arrêter. Ah si ! Une chose : la fin de la saison. Car depuis septembre dernier aucune équipe ne les a fait vaciller. Tel un tsunami, elles ont tout renversé sur leur passage. Le 20 mai dernier, elles ont gagné la coupe du Nord Ufolep.

Elles ? Ce sont les volleyeuses d’Emerchicourt-Aniche. Parties le 10 juin 2011, avec les entraîneurs, des supporters des supportrices et des élus, elles ont rejoint Blois, ville au cœur du Val-de-Loire, où se sont disputées les demi-finales et finales du critérium national Ufolep, les 11 et 12 juin.
Arrivée au complexe sportif

11 juin, 10h, arrivée au complexe sportif, tirage au sort ; Emerchicourt devra affronter Marseille, l’équipe jugée la plus forte. A cela s’ajoute un changement d’horaires, elles ne joueront pas à 14h mais à 16h. Gérer l’attente, ne pas céder à l’envie de s’entraîner jusque là, rester à la fois sereines et garder la niaque.

11 juin, 16h, le coup de sifflet annonce le début du match. En face, elles ne sont que six. Il faudra exploiter ce qui sera désormais source de faiblesse pour elles. Jouer, faire durer le jeu, les amener à l’épuisement.
Le premier set est remporté par nos volleyeuses. Il ne faut pas se dissiper, les joueuses de Marseille se battent car elles aussi veulent cette coupe et remportent le deuxième set. Alors, dans les gradins, les supporters encouragent, motivent les joueuses, ils scandent des refrains espérant faire disparaître le stress, le doute.

Ce sont les Emerchicourtoises qui trouvent cette force et qui gagnent par 3 sets à 1. La victoire est belle, la joie n’est pas feinte. Elles joueront la finale, elles seront au minimum secondes du championnat. Mais il faut rester concentré, car dans la salle juste à côté, Orchies vient de battre la sélection de l’Indre. Ce sont donc deux équipes du Nord qui seront face à face, on sait désormais que le match ne sera pas facile.

12 juin, 14h, la tension est à son comble. La salle est bondée. L’équipe masculine de Fenain, qui a disputé la petite finale le matin même, est venue soutenir Emerchicourt. Les supporters des deux équipes ont sorti cornes de brume, grosse caisse, crécelles, mégaphones ; les voix seules ne peuvent plus suffire. Notre équipe perd le premier set.
Le visage des supporters est crispé. Que se passe-t-il ? Que faire ? Mais les volleyeuses y croient toujours, elles se battent, les services deviennent puissants, les smashs et les contres se multiplient. Elles la veulent cette victoire, elles gagnent le deuxième set, puis le troisième, on veut y croire.
Les bleues à l'action

12 juin, 15h30, le quatrième set débute. Les joueuses d’Orchies se battent comme des lionnes et obtiennent les premiers points 9-2. On scande les prénoms, les Emerchicourtoises remontent les points un à un. On les regarde, on voudrait être sur le terrain, les cœurs battent la chamade. Où est le défibrillateur ? Orchies 19- Emerchicourt 23. On y croit, on veut y croire, ne pas se laisser rattraper, 19-24 on ne peut plus rester sur les bancs, on est debout. Dernier engagement, le silence se fait, la balle part, elle est récupérée, elle ne doit pas repasser dans le terrain des bleues, un contre, un dernier ; la balle touche le sol, et c’est l’explosion, les cris de joie, une joie immense, indéfinissable, Emerchicourt est sur le terrain, entame sa ronde de la victoire, Emerchicourt est au sommet, les filles d’Emerchicourt-Aniche sont au sommet.

Elles sont revenues dans le Nord avec la coupe.

Pendant une année, elles porteront ce titre de Championnes de France, Ufolep échelon « honneur ».

Assurément, notre village est fier, fier de ses jeunes, fier de cet esprit d’équipe qui nous a inondé durant deux matchs hors norme. Les mots ne pourront jamais décrire toutes les émotions éprouvées au cours des heures qui ont suivi la victoire, au cours de ces deux jours de rêve.
Alors, que Zazie nous pardonne, nous allons emprunter l’un de ses succès et tenter de mettre en musique ce qui résonne dans nos coeurs : Manon, Michèle, Louise, Fanny, Mélo, Pauline, Cyrielle, Juju, Aurélie, Céline, Lisa, Gaby.

Tout le monde il est beau, tout le monde il est beau… Merci à vous toutes.

Portfolio

Arrivée au complexe sportif Retour sur les champs Elysées

Portail Famille
Petite Enfance

Afin d'accèder à notre service, veuillez vous identifier.

Mot de passe oublié ?

Mairie d'Emerchicourt

Communauté de Communes Cœur d'Ostrevent

SIAVED

 

Météo

Clair de lune voilé
17°C
ressentie : 17°C

Clair de lune voilé
Mise à jour : 22 août 2018 à 02h30min
Station : Lille/Lesquin, 59, FR

Haut de page
Plan du site | Contact | Mentions légales |
Un site Internet communal réalisé par emile-web - 354740 visites depuis le 24 octobre 2008